AFG étend son action à la Sierra Leone et la Gambie

Lorsque nous avons mis en œuvre notre projet hydrocéphalie, nous ne pensions pas élargir la portée de cette initiative au-delà des frontières de la Guinée. Les besoins du pays étant si grands, nos objectifs avaient une étendue locale. Cependant, grâce à un partenariat avec Cure International, nous avons été en mesure d’offrir notre aide aux enfants issus de deux pays voisins : la Gambie et la Sierra Leone.


Agrandir la carte

L’équipe de Cure a non seulement formé notre Dr Souaré à l’utilisation d’une procédure sans dérivation innovante perfectionnée dans leur hôpital en Ouganda, mais a également été une véritable mine d’informations et de ressources dans nos propres démarches pour diagnostiquer et traiter l’hydrocéphalie. En nous dirigeant vers des centres de distribution locaux et des donateurs en nature, jusqu’à nous fournir des conseils précieux sur les méthodes éprouvées utilisées dans leurs propres centres, ils nous ont aidés à faire progresser notre projet d’une manière inespérée.

Nos généreux amis sont venus en juin demander notre soutien et nous étions plus qu’heureux de les aider. Trois enfants très malades, Sulaiman et Sheik de Sierra Leone, Sawdatou de Gambie, avaient un besoin immédiat d’une opération et d’un traitement. Leur santé se détériorant rapidement, particulièrement celle de Sulaiman, 8 ans, le voyage de plus de 9600 km n’était pas envisageable. Les enfants et leurs familles ont été immédiatement transportés au Centre de Coyah et furent admis à la maison de transition. Sulaiman a subi une intervention d’urgence de dérivation externe pour lui permettre de retrouver sa réactivité. Au cours des tests préliminaires, il fut découvert qu’en plus de son hydrocéphalie il avait également une grosse tumeur cérébrale. Sawdatou et Sheik, âgés respectivement de 11 et 10 ans, furent placés dans la rotation mensuelle et subirent une opération pour le placement d’une dérivation. Ils sont maintenant en train de bien récupérer et nos médecins sont optimistes quant à leur rétablissement. Malheureusement, le petit Sulaiman étant trop atteint, il est décédé malgré tous les efforts de notre équipe.

Le chagrin que ce résultat engendre toujours nous rappelle l’importance de notre mission et insuffle une nouvelle vie et motivation à nos actions. Aussi grave que soit la situation en Guinée, nous avons appris que celles de certains des pays voisins sont encore pires. Cure s’est engagé à continuer à nous envoyer les enfants des autres parties de l’Afrique occidentale afin que les familles de toute la région puissent rapidement recevoir l’aide dont ils ont si désespérément besoin. Ensemble, nous voulons parvenir à ce que l’hydrocéphalie n’emporte plus de vies.

Cet article a été publié dans Événements, NewsFR avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Comments are closed.

  • The mortality of children under 5 in Guinea is 13% — The World Bank

  • AFG needs your help! We depend on contributions from foundations, companies and individuals to continue our work in Guinea.

    Our primary goal is to assist hospitals and health centers in Guinea who care for the welfare of the Guinean population. We do this by providing medical aid, improving and upgrading existing infrastructure in health facilities and implementing disease prevention and treatment programs.

    We also aim to improve the overall quality of life of the population by supporting and promoting economic growth and technical development.

    You can make a difference!