Le Dr Souaré a terminé sa formation et revient prêt à enseigner

Le Dr Souaré opère en Ouganda Le Dr Souaré, un neurochirurgien guinéen impliqué dans notre projet Hydrocéphalie depuis le tout début, a terminé la formation endoscopique intensive de CURE en Ouganda et il est de retour à Conakry, prêt à transmettre les connaissances qu’il a acquises à ses collègues. Le procédé endoscopique de ventriculo-cisternostomie (VCS) et la cautérisation du plexus choroïde (CPC), enseignés par CURE permettent d’éviter la mise en place d’un drain, qui est une pièce chère difficile à obtenir en Guinée et qui peut engendrer la nécessité de plusieurs opérations en raison de blocages ou d’autres dysfonctionnements.

Le Dr Souaré Lors de la partie pratique de la formation, les neurochirurgiens ont effectué plus de 100 interventions chirurgicales endoscopiques pour traiter divers troubles neurologiques, dont l’hydrocéphalie, afin de satisfaire aux exigences strictes pour la certification. Les objectifs de la session comprennent l’apprentissage et des opérations chirurgicales, et également apprendre comment transmettre l’information à leurs collègues et former une équipe compétente dans le pays d’origine du chirurgien.

Le Dr Souaré effectue une VTS Armé de ce savoir, le Dr Souaré est retourné en Guinée et il est enthousiaste à l’idée d’utiliser ce traitement alternatif pour soigner les enfants hydrocéphales. « Je suis prêt, heureux d’avoir reçu cette formation et de pouvoir aider non seulement toutes les victimes de l’hydrocéphalie, mais aussi mes collègues en leur enseignant cette méthode de traitement», nous dit-il.

Cet article a été publié dans NewsFR avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.

Comments are closed.

  • Partial Cost of Hydrocephalus Surgery: (per child)
    Blood Tests: $500
    Surgical Kit: $600
    CT Scans (2): $600
    Average daily income of a Guinean citizen: $1.24*
    *UN and World Bank Statistics

  • AFG needs your help! We depend on contributions from foundations, companies and individuals to continue our work in Guinea.

    Our primary goal is to assist hospitals and health centers in Guinea who care for the welfare of the Guinean population. We do this by providing medical aid, improving and upgrading existing infrastructure in health facilities and implementing disease prevention and treatment programs.

    We also aim to improve the overall quality of life of the population by supporting and promoting economic growth and technical development.

    You can make a difference!