Les prématurés de familles à faibles revenus courent plus de risques d’hydrocéphalie

Cet article très intéressant dans Pediatric Neurosurgery présente une étude qui a révélé que

“les nouveau-nés prématurés nés de parents ayant un faible revenu ont un risque anormalement élevé de développer une hydrocéphalie post-hémorragique qui nécessite de multiples interventions chirurgicales et un suivi intensif”

Bien que cette étude ait été réalisée aux États-Unis, elle souligne le lien entre familles à faible revenu et hydrocéphalie. Les données s’appliquent aux pays en développement, comme la Guinée, où la majorité des familles vivent bien en dessous du seuil international de pauvreté.

Cet article a été publié dans Non classifié(e) avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • AFG needs your help! We depend on contributions from foundations, companies and individuals to continue our work in Guinea.

    Our primary goal is to assist hospitals and health centers in Guinea who care for the welfare of the Guinean population. We do this by providing medical aid, improving and upgrading existing infrastructure in health facilities and implementing disease prevention and treatment programs.

    We also aim to improve the overall quality of life of the population by supporting and promoting economic growth and technical development.

    You can make a difference!